Au coin de l'âtre

Venez parler de littérature au coin du feu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Vision nocturne", une histoire de vampires

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 3 Juil - 12:15

Voilà la suite de l'histoire avec un peu d'action.

Chapitre 2


Encore une nuit pluvieuse, une de plus. A bien y réfléchir, ce n’est pas plus mal car s’il y a du grabuge, on ne sera pas obligé de chercher un coin calme pour se battre. Perché sur le toit d’un immeuble, le chapeau vissé sur la tête et le manteau largement ouvert par le vent, j’observe la cible du soir, un groupe de Hunters qui sont là pour recruter du monde en vue de leurs prochaines opérations. J’entends un bruit derrière moi et je souris…c’est Erin, l’une de mes coéquipières qui s’approche de moi.
-« Ont-ils commis la moindre erreur ? me demande-t-elle.
- Non, pas pour le moment », fut ma réponse.

Elle se place à mes côtés et je lui jette un regard. Ses longs cheveux de jais, bien qu’attachés derrière sa nuque, ont des mèches rebelles qui lui balaient le visage. Ses yeux bleus contrastent énormément avec ses habits de cuir noir. Elle sait déjà ce que je peux penser d’elle sans jamais le lui avoir dit…c’est une Thaumaturge et elle maîtrise la télépathie à merveille.

Je perçois une autre aura qui se déplace derrière le groupe d’Humains. Esteban est à l’heure, comme d’habitude. Il n’est pas très grand, un peu moins d’un mètre soixante-dix, mais il est très agile car c’est un Rôdeur. Lui aussi est habillé en noir avec des cheveux châtains clairs coupés courts qui encadrent son visage aux yeux noisettes. Il est le troisième membre de notre équipe.

Le quatrième larron est Erick, le géant blond qui attend calmement la cible au coin de la rue. Sa haute taille et ses muscles très développés indiquent qu’Erick est un Trygos qui est pour l’instant sous sa forme normale. Il attend notre signal, qui ne devrait pas tarder, pour agir.

La composition des équipes a toujours été du même genre : un membre de chaque catégorie dans des équipes de quatre, afin de pouvoir remplir tout type de mission. C’est Viktor, le chef de notre unité qui a décidé de faire des compositions de ce genre et cette formation est inchangeable bien qu’il arrive que des équipes particulières soient montées pour remplir des missions spécifiques.

Un changement dans l’attitude de la cible nous fait comprendre que l’ennemi a senti notre présence. Il va falloir agir. Je saute du toit où je me trouve et je lance quelques couteaux sur celui qui m’a été désigné. Bien qu’il les prenne tous, cela ne suffira pas à le tuer. Je sort donc mon épée et me prépare à l’assaut. A mes côtés Erin semble flotter dans les airs, grâce aux pouvoirs de son groupe. En regardant ses mains, je remarque qu’elle compose des signes incantatoires : elle a décidé de ne pas se salir les mains et va éliminer sa cible à sa manière.

Esteban virevolte autour de son adversaire, évitant chacun de ses coups avec une facilité déconcertante. Tandis qu’il esquive, il porte des petits coups qui, s’ils ne sont pas mortels directement, tueront à petit feu sa cible. Lorsque celle-ci est bien épuisée, Esteban lui passe dans le dos et l’égorge d’un geste rapide, à la manière des Rôdeurs.

La méthode qu’emploie Erick est la plus brutale de toutes celles que nous avons, se basant sur sa force brute : il roue son adversaire de coups de poings avant de l’attraper par la nuque et de l’encastrer dans un mur et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il meure. Je dois admettre que si cette technique n’est pas très subtile, elle est diablement efficace.

Un courant d’air passe à côté de moi suivi d’un autre. Erin a fini ses incantations et vient de lancer deux Lames de Vent grâce à ses pouvoirs de Thaumaturge. Chaque Thaumaturge contrôle un élément et Erin contrôle le vent. Ces attaques sont imparables et le Hunter qui les reçoit de plein fouet en fait la douloureuse expérience. Il s’écroule sans avoir eut le temps de faire quoi que ce soit.

J’atterris à quelques pas du dernier Hunter, l’épée à la main. Je souris car je sais qu’il n’en réchappera pas. Je m’élance à toute vitesse et je le frappe de façon à la trancher en deux, de l’épaule gauche vers la hanche droite. Il s’effondre, mort sur le coup. Si toutes les cibles sont mortes, le travail n’est pas encore terminé : il faut tout camoufler afin que la police ordinaire ne se doute de rien.

Erin entame une incantation qui permettra de créer l’illusion qu’une guerre de gang est responsable de cela. C’est quelque chose qui demande pas mal d’énergie et de concentration aussi nous nous assurons que personne ne viendra la déranger. Une fois son office terminé, je lui lance une pochette de sang afin qu’elle reprenne des forces : on ne sait jamais sur quoi on va tomber en rentrant au manoir.


Dernière édition par le Mar 4 Juil - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 3 Juil - 17:48

DU SANG DU SANG!!!
Rooh c'est trop fort, passer directement a une scene d'action c'était terriblement dangeureux mais tu t'en sors avec brio...
tu veux savoir quoi? ton livre, rien qu'avec ça, je l'achète direct Wink

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 3 Juil - 18:27

c super bravo Wink

juste au niveau de la présentation ça serait bien de sauter quelques lignes de tps en tps.

la suite ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sardhack
Touche à tout
avatar

Nombre de messages : 263
Age : 33
Localisation : I'm on the rocket to the dying star.
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mar 4 Juil - 0:00

je plussois les deux com précedents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonriders.winnerbb.net/
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mar 4 Juil - 12:11

Voilà la suite. Elle est pas très longue comparée au reste et elle bouge peu mais elle est capital ( surtout le chapitre qui suivra en fait )

Chapitre 3


Une fois les corps camouflés on rentre au manoir qui nous sert de base. Le camouflage est quelque chose de fastidieux et certaines fois on aimerait bien s’en passer mais par les temps qui courent, vaut mieux prendre des précautions.

Arrivés au manoir il faut systématiquement rendre des comptes à Viktor et au Conseil de l’unité. Cette nuit Viktor est de bonne humeur aussi ne nous demande-t-il pas trop de détails, se contentant de sonder nos esprits. Lorsqu’il est mal luné, il lui arrive de nous faire revivre la scène afin de s’assurer de nos dires. Il paraît même qu’une fois, il a demandé à l’équipe concernée de l’emmener sur le lieu afin de tout vérifier en détail.

Dès que l’entrevue est terminée, chacun est libre de vaquer à ses occupations et de faire ce qu’il désire : se reposer, s’entraîner ou pas grand chose de spécial. Dans la plupart des cas on se rend dans un bar à vampires pour boire du sang. Il nous est déjà arrivé de nous rendre dans les quartiers des Wolves pour continuer l’action du soir. Cette nuit, on choisit chacun des activités séparées.

Esteban va aller mater un peu. Il est difficile de comprendre pourquoi quelqu’un de si discret et de si doué pour se cacher se contente de faire des choses aussi futiles. Là-dessus, j’ai une théorie basée sur mon expérience personnelle : lorsque l’on devient vampire, on garde les caractéristiques physiques de notre vie d’homme, de même que certaines pensées et habitudes. Esteban avait quinze ans quand il est devenu vampire et il a gardé des réactions d’adolescent, c’est la plus probable des explications.

Erin et Erick m’accompagneraient bien mais, là où je me rends, Erick n’est pas le bienvenu à cause de sa nature de Trygos. Les Trygoïs ne sont que difficilement tolérés dans les bars à vampires et cela fait assez longtemps qu’Erick a cessé de vouloir s’y rendre. S’il venait, il est certain que sa présence causerait une bagarre monstre que l’on veut éviter à tout prix. Erin non plus ne souhaite pas m’accompagner mais pour une autre raison : ces bars sont les lieux où se retrouvent tous les vampires de passage, bien souvent de sexe masculin et se sont souvent des alcooliques notoires. Ces détails combinés à la beauté d’Erin et à son éternelle susceptibilité font que, la dernière fois qu’elle est venu avec moi, elle a fait couler du sang.

Je n’essaye pas d’insister, connaissant bien mes compagnons. Pendant que j’irais seul, Erick va rassembler quelques gars et aller s’amuser chez les Wolves. Erin ira chercher de la nourriture de façon artisanale afin de se ressourcer car l’emploi massif de ses pouvoirs l’a assez épuisé. C’est donc seul que je me rend chez l’Amiral.


Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
sardhack
Touche à tout
avatar

Nombre de messages : 263
Age : 33
Localisation : I'm on the rocket to the dying star.
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mar 4 Juil - 14:27

amusant ^^

'me rappelle plein d'histoires de vamp que j'inventais ou que mes potes inventaient dans le temps... Ca replonge dans un univers qui m'amuse beaucoup... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonriders.winnerbb.net/
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mar 4 Juil - 16:56

ça coule bien c'est buzz ^^ la suite ! Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Jeu 6 Juil - 16:32

Voilà la suite des aventures de Decian Terescu. je n'ai pas pu la poster hier à cause de l'orage qui a fait sauté les plombs et aussi à cause du match.

Chapitre 4


Les « Bras de l’Amiral » sont le nom d’un bar à vampire qui existe depuis l’installation des vampires à Hengel. Pour des êtres humains un tel bar compte parmi les plus sordides mais, pour nous vampires, c’est le meilleur bar de toute la ville.

Etant donné que je suis un habitué, les videurs me laissent entrer sans problèmes. La première salle est, comme d’habitude, bondée d’humains qui cherchent à se la jouer racaille, à la recherche d’un but dans leurs vies. La seconde est réservée aux vampires et aux goules, le stade intermédiaire entre les humains et les vampires : les goules possèdent des pouvoirs de vampire comme les sens et la vitesse de guérison améliorés mais ce sont toujours des humains. Comme ils sont plus forts, plus rapides et plus agiles que des humains classiques, ils ont développé une arrogance très poussée de même qu’une susceptibilité hors du commun. Leur autre défaut majeur réside aussi dans la malédiction de sang ; tout comme nous, ils ont besoin de se nourrir de sang, au risque de tomber en « Rage de sang », une frénésie qui pousse à chercher de la nourriture sur n’importe qui. Ils sont toutefois très utiles à notre société.

Le bar est tenu par les goules et, ce soir, c’est Lucile qui s’en occupe. Cette fille m’adore et elle est prête à tout pour me faire plaisir. Blonde, les yeux verts, assez menue avec sa poitrine qu’elle estime trop petite ( mais qui reste appétissante ), elle fait tourner de nombreuses têtes. Je dois reconnaître qu’elle est assez mignonne. Dès qu’elle m’aperçoit, elle sort un verre ainsi que deux bouteilles : une contenant du sang et une autre remplie de vodka. Je vais boire ça au début avant de me finir à la vodka pure. Elle ne peut pas lancer la conversation qu’elle souhaite à cause du monde dans la salle. Ce sera pour une autre fois.

Voilà quel est mon univers, un univers qui, à ce moment je le sens, va être chamboulé par quelque chose d’inhabituel mais, à cet instant, je n’ai aucune idée de ce que cela sera.


Bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
sardhack
Touche à tout
avatar

Nombre de messages : 263
Age : 33
Localisation : I'm on the rocket to the dying star.
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Jeu 6 Juil - 17:16

^^

toujours au rendez vous... toujours à l'affut de la suite ^^

nickel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonriders.winnerbb.net/
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Jeu 6 Juil - 17:48

super ^^

moi aussi j'suis à l'affut de la suite Razz

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Ven 7 Juil - 17:10

Pareil ^^
dommage que ces parties soient un chti peu plus courtes...

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mer 12 Juil - 16:09

Chapitre 5


Il fait jour, plein soleil même. Dans ce genre de cas, je passe le plus clair de mon temps dans ma chambre à m’entraîner au tir au pistolet, l’arme que je maîtrise le moins malgré son usage de plus en plus intensif de nos jours. Comme à mon habitude, je suis torse nu pour m’entraîner. Je tire trois coups et, bien que chacun touche un point vital de la cible, aucun n’est là où je le souhaitais. Je vais devoir prendre encore plus de temps pour m’améliorer.

Quelqu’un frappe à la porte et entre après que je lui en ai donné la permission. Je jette un rapide coup d’œil pour m’apercevoir qu’il s’agit de Mona, une vampire toujours en quête d’un compagnon pour passer un moment .agréable. Rousse aux yeux clairs et aux formes assez généreuses, elle n’a aucun mal à obtenir ce qu’elle veut. Mais jamais elle ne recherche la compagnie des Maîtres d’Armes car ils n’ont rien à lui apprendre, étant donné qu'elle fait partie de ce groupe.


- « Qu’est-ce que tu veux ? T’amuser ? Si c’est la cas, tu t’es trompée de porte.
- Le Conseil a convoqué une réunion et tout le monde doit y participer…toi y compris. »

Je me retourne après avoir rechargé mon arme pour prendre une chemise. Mona fixe mon épaule droite pendant ce temps. Le tatouage maori que j’ai fait faire il y a cinquante ans la fascine, bien qu’elle le connaisse par cœur. Je passe une veste sur ma chemise car j’aime être bien habillé à ce genre de réunion.

Nous arrivons les derniers, il n’y a aucun absent. Pour que Viktor convoque tout le monde, le sujet doit être grave. Après nous avoir aperçu, il prend la parole.


« Nous allons commencer maintenant que tout le monde est là. Les nouvelles sont assez graves : nous avons perdu le contact avec plusieurs villes. Lorsque nous avons envoyé du monde sur place, il fut constaté que les nôtres avaient été sauvagement massacrés. Il en était de même pour les Wolves. Nous n’avons aucune explication logique ou illogique a cela. Je décrète donc la loi martiale à partir de ce soir. Que toutes les équipes patrouillent sans relâche toutes les nuits jusqu’à nouvel ordre. »

Je lance alors la question que tout le monde attend : « Permission de tuer à vue ? » La réponse ne se fait pas attendre « Oui, vous avez l’autorisation. Ne vous encombrez pas des cadavres à l’exception des vampires. Si vous en trouvez des encore chauds, ramenez-les pour qu’on essaye de les ressusciter et de les interroger. La séance est levée. »

On attend que Viktor soit sorti de la salle avant de sortir à notre tour, comme l’exige le protocole. Je réfléchis aux conséquences des paroles de Viktor : cette histoire finira mal pour l’une des factions et le spectre de la guerre à outrance plane à nouveau…mais il va y avoir de l’action pendant un moment et ce n’est pas pour me déplaire.


Enjoy ! Il y aura à nouveau du sang dans le prochain chapitre.


Dernière édition par le Mer 12 Juil - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mer 12 Juil - 22:16

yeeessss!
de l'hémoglobine.... ça sent l'hémoglobine a plein nez Very Happy

juste une remarque sur une phrase qui m'a dérangée :
"Mais jamais elle ne recherche la compagnie des Maîtres d’Armes car ils n’ont rien à lui apprendre, faisant elle-même partie de ce groupe."
dans ce cas, moi je vois le faisant comme gramaticalement apposé à "ils"...
j'aurais plutot mis " car elle en fait partie", ou "car elel fait partie de ce groupe"... non?

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Jeu 13 Juil - 0:34

super soccar ^^ là on sent le premice d'un fil conducteur à ton histoire, j'ai hate d'en avoir plus Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 17 Juil - 22:21

Chapitre 6


La nuit se lève, les patrouilles vont commencer. Chacun se prépare, vérifie son matériel et s’équipe. Dans mon cas, cela veut dire emporter mon épée et au moins un couteau à lame d’argent. Je prends aussi mon Beretta et plusieurs chargeurs : à balles normales pour les Hunters, à balle d’argent et de nitrate d’argent pour les Wolves afin de les empêcher de se transformer et un chargeur « Soleil d’Uranium » qui synthétise une lumière proche des rayons du soleil pour tuer les vampires sur le coup. On ne sait jamais ce que l’on peut rencontrer.

Esteban prend un poignard et un pistolet à silencieux. Dans son cas, il vaut mieux rester discret et ne pas s’encombrer. Erin emporte deux armes : un manche de sabre dont elle fera apparaître psychiquement la lame en temps voulu et un vieux revolver soviétique Tula-Tokarev dont les balles seront modelées par sa volonté. Erick ne prend aucune arme, comme toujours.

Notre patrouille commence dans le quartier des docks, l’un des endroits où l’on risque de trouver des étrangers. Les pêcheurs étant en mer, on n’en rencontrera pas un seul ce qui nous facilitera la tâche. Dans ce genre de missions, on emploie le pouvoir de détection des auras qui nous renseigne immédiatement sur la nature et le degré d’amicalité des personnes croisées. Les auras de mes compagnons me sont ainsi aussi visibles que le nez au milieu de la figure.

Mon pouvoir me révèle la présence d’autres vampires qui agonisent sur les quais. Ce n’est pas normal : personne n’était au courant de la présence d’autres vampires dans les rues. Ces vampires ne font pas partie de notre clan. La présence résiduelle d’une aura très forte me dérange car elle imprègne la zone de façon entêtante. Cette aura est étrange car elle combine plusieurs types d’auras particulières.

Lorsqu’on trouve les autres vampires, ils ne sont pas très en forme : la plupart sont morts et un ou deux sont agonisants. Les blessures qu’ils ont reçus leur ont été infligées par quelque chose qui n’est répertorié dans aucun groupe. Et toujours la présence de cette aura entêtante qui se combine avec la sensation jamais agréable d’être observé.


« - Tu crois qu’on peut tirer quelque chose d’eux ? dis-je à Erin en désignant de la main les cadavres et les agonisants.
- Non, ils ne pourront rien nous apprendre. Il reste trop peu de temps à vivre pour ceux-là et les autres sont bel et bien morts. Erin qui s’était penchée sur les vampires allongés sur le sol se relève. Au mieux on pourra s’en nourrir…et encore !
- Alors qu’es-ce qu’on fait d’eux ? demande Esteban.
- Trop nombreux pour être transportés, trop dangereux de les jeter à l’eau. Erick est le spécialiste de ce genre de phrases laconiques.
- Sauf qu’on peut pas les laisser comme cela, il faut les faire disparaître. Erin savait très bien que c’était la solution la plus raisonnable. Si quelqu’un passe avant le lever du soleil, ça va barder pour nous »

Je sors mon arme à feu et y insère le « Soleil d’Uranium ». « Ecartez-vous » dis-je à mes compagnons avant d’appuyer le canon de l’arme sur les tempes des vampires. Lorsque je presse la détente, leurs corps commencent à se désagréger. Il ne restera aucune trace.

Enjoy ! Je vais essayer de poster de façon plus régulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
sardhack
Touche à tout
avatar

Nombre de messages : 263
Age : 33
Localisation : I'm on the rocket to the dying star.
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 17 Juil - 23:00

toujours présent pour ma dose d'hémoglobine... Je vais dépoussiérer mon vieux Napo et aller m'envoyer quelques jeunes vierges O negatif... Rien de mieux... bien que le B negatif accompagne toutes les nuits... arf... Que choisir...

Wink Napo était mon Gangrel dans "Vampire la mascarade"... Alors... j'aime beaucoup Erick qui lui ressemble un peu... 'l'est pas danois d'origine aussi...? Mdr...

Aller, au boulot ! la suite ! Je suis déjà en manque de sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonriders.winnerbb.net/
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Lun 17 Juil - 23:46

/hj/ intrigant tout ça ^^

Ce qui m'étonne c'est que tu lance pas vraiment l'intrigue dans le sens où c'est juste les faits, des constatations, froide, rationnelles. Puisque c'est des vampires ça se comprend, mais c'est vrai que je suis habitué à être plus entrainé dans le récit par notament, les réactions émotionnelles des perso vis à vis de ce qui se passe, des débuts d'hypothèses. Là c'est "ah on constate que c'est pas normal, et qu'ils ont été tués d'une façon non répertorié". J'ai plus l'habitude de "Ce qui les as tué n'est pas répertorié. Je fronce les sourcils, pensif. Jamais encore je n'avais été confronté à un cas non répertorié. Impossible de savoir ce qui s'est passé. C'est inhabituel et troublant."

Tu vois un peu ce que je veux dire ?
Ptet rentrer un poil plus dans l'esprit du vampire ça serait bien Smile /hj/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mar 18 Juil - 9:45

Le style assez froid est certes déroutant mais c'est quelque chose d'assez important dans l'histoire. Je vais vous dévoiler une partie capitale de la suite de l'histoire afin que vous compreniez pourquoi : Decian est en fait le decendant d'une famille de Tueur/Hunter et il faisait parti d'un "programme" visant à créer une génération de vampires capables de se rendre dans des lieux consacrés. Idée qui a bien sur échoué.

Ce mec est d'aspect froid et pragmatique parce qu'il a 400 ans et qu'il a fait plus de choses que les 2 tiers des autres vampires n'en feront dans toute leur existence. Son expérience le rend insensible, froid, détaché...J'vous promet que dans la 2e partie du Cycle il sera plus "humain".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Mer 19 Juil - 17:02

Bah moi j'aime toujours autant je trouve que le style froid convient bien a ton vampire... on a un peu l'impression de lire un rapport ultra confidentiel par dessus son épaule Wink

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 12:48

Chapitre 7


A peine les corps ont-ils disparus que l’on ressent à nouveau cette aura étrange. Elle se rapproche de nous à grande vitesse, beaucoup trop rapidement à mon goût. Etant donné que cette aura se rapproche beaucoup de l’aura des Wolves, je place dans mon arme un chargeur à balles d’argent ou de nitrate d’argent. Mes compagnons se sont préparés eux aussi : Erick commence sa transformation tandis qu’Esteban et Erin ont sorti leurs armes. La « Chose » est proche.

Lorsqu’on se retourne enfin, on la voit. On dirait un Wolf qui s’est transformé. On lance l’assaut en pressant nos détentes. Tous nos tirs touchent mais la pluie de balles ne ralentit même pas notre adversaire, ce n’est pas logique : la tempête de feu qu’elle vient d’essuyer aurait dû la mettre à terre ! On a pas le temps de tergiverser car elle est sur nous. Il va falloir se battre au corps à corps.

Chaque frappe de mon épée et chaque coup porté par mes compagnons font mouche. Les dégâts infligés sont importants mais notre adversaire semble y être insensible et ses ripostes commencent à nous atteindre chacun notre tour. Esteban est le premier qui est envoyé au tapis, assommé voir pire malgré son agilité. Erin voit ses défenses psychiques tomber et elle est à son tour éjecté par la Chose. Même Erick dont la force est considérable quand il a achevé sa transformation ne peut rien et subit les coups avant d’aller au sol.

Je ne pourrais pas vaincre cette créature seul aussi je dois gagner du temps pour tenter sauver mes compagnons. Je dégaine mon couteau en argent, une relique de mon passé, et je le plante entre les omoplates de la Bête qui hurle de douleur. Ce coup tue son ennemi habituellement. Mon adversaire hurle de douleur tandis que j’emporte les corps de mes compagnons sur le toit le plus proche. Moi aussi j’ai été salement touché et je n’aurais pas pu tenir longtemps encore.

Je profite de l’instant de répit pour observer l ‘ennemi. Il essaye d’ôter la lame manuellement mais n’y arrive pas. « Essaye toujours, tu l’atteindras pas là où elle est. » dis-je en pensée. C’est alors qu’il s’arrête et que quelque chose d’improbable se produit : la Bête se concentre et peu à peu la lame d’argent et son manche s’enfonce sous sa peau, comme dissout. Comment cela se peut ? C’est impossible ! La Bête repart, un changement dans son aura qui se rapproche maintenant de l’aura des vampires. Ce n’était donc pas un Lycan, un Lycan aurait de toutes façons était tué par tout ce qu’on a envoyé. Je charge mes compagnons inconscients dans la voiture et je rentre au manoir perplexe : j’ai vu beaucoup de trucs dans ma vie mais jamais je n’aurais imaginé ce que je viens de voir possible.


Enjoy.


Dernière édition par le Sam 22 Juil - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 12:55

dommage, peut-être que tes compagnons se font jeter un peu trop rapidement, et la resistance de ton narrateur parait étrange...
tu devrais peut-être baser ça sur un "ordre d'attaque", que ce soit les vampires sur la bête ou la bête sur les vampires, ça donnerait peut-être un semblant d'explication...

a part ça, super Wink j'adore ton idée de monstre j'ai trop hâte de savoir ce que c'est!!

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
sardhack
Touche à tout
avatar

Nombre de messages : 263
Age : 33
Localisation : I'm on the rocket to the dying star.
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 12:58

"Je ne pourrais pas vaincre cette créature seule aussi je dois gagner du tenter pour sauver mes compagnons."

==> "Seul"... et j'ai pas compris ce que tu voulais dire par cette phrase...

A part ça, ça va pitet un peu trop vite, je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonriders.winnerbb.net/
Soccar
SPRESH (Super Professeur de Russe, Ecrivain à Ses Heures...)
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : Avant sur SGP, maintenant un peu partout
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 13:50

Pour Eith et Sardhack : Ca va vite parce que mon prof était à moins d'un mètre de moi à ce moment donc je pouvais pas fignoler le combat et j'ai pas eu envie de le reprendre. Pour la résistance vous avez déjà la réponse, pas besoin de me répéter ( surtout que j'ai gâché l'un de mes plus beaux effets de surprise en vous révélant cette partie de l'histoire ). Quant au monstre, vaut mieux pas trop vouloir en savoir ( pour l'instant j'ai écrit 26 chapitre et on le voit que ici, le reste du temps on en parle ) parce que je sais pas trop quoi en faire ( j'ai qu'une vague idée mais sans plus )

Pour Sardhack : Il manque quelques mots après "gagner" : il faut rajouter "du temps". En fait il sait que tout seul il va se faire massacrer. C'est pour ça qu'il plante son couteau dans la Bête et qu'il ramasse ses copains pour les sauver ( ça fait mauvais genre de revenir seule d'une mission où on était 4 au début...surtout pour lui comme vous le comprendrez plus tard ! )

J'ai fait la correction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-folle.blogspot.com/
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 14:41

oki ^^

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   Sam 22 Juil - 16:34

erf désolé c'est vraiment trop rapide, à reprendre...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Vision nocturne", une histoire de vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Vision nocturne", une histoire de vampires
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vision nocturne III / le tramway
» LES VAMPIRES DE MANHATTAN (TOME 03) LES SANG D'ARGENT de Melissa de La Cruz
» Pulsar nocturne
» " l'Histoire " Hors-série, Novembre-Décembre.
» Initiative Pentaxforums : Full Frame Pentax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin de l'âtre :: La plume en main :: Vos Oeuvres-
Sauter vers: