Au coin de l'âtre

Venez parler de littérature au coin du feu
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Debout ou assis

Aller en bas 
AuteurMessage
Nightmare Theater
Amoureux des lettres
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Debout ou assis   Mar 14 Nov - 12:23

Here we go ! Ca y est, c’est le moment ! Levez vous ! Prenez les armes ! Le pacifisme est devenu inefficace, il ne reste plus qu’à résister. Jusqu’au bout. Debout ou assis. Valide ou infirme. Importe qui, n’importe où. Proclamons la fin du règne humain. Nous sommes beaucoup plus que 5 milliards, désarmés politiquement et n’ayant plus rien à perdre, en chute libre sans parachutes. Le désarroi est tel que pour nous, mourir n’est plus un problème tant que l’un d’eux eux chute avec nous. Plus de fin. Juste un mise en abyme qui se finira en temps voulu par le néant. Je prône la révolte mondiale. L’ère humaine touche a sa fin. Soyez là ou ne soyez pas.
MORT

[assis, debout]

Une atmosphère de carnage règne. Cela fait maintenant 5 jours que les combats ont cessés. 5 jours que tu avances sur des ruines. Tu ne le sais pas, mais une dose mortelle d’uranium circule dans tes veines. D’ici peu tu auras des nausées. Leur fréquence augmentera rapidement, ainsi que la fièvre… Puis plus rien ! Mais tout cela tu l’ignores. Après tout, cela t’es excusable… 13 ans dans un favelas… Ce n’est ni le l’age ni le lieu pour apprendre la physique nucléaire… Tu as passé la plus clair de ta jeune vie a travailler pour Salvator. Tu ne sais pas ce qu’il est devenu, et, après tout, tu t’en fous. Il ne t’utilisait que pour passer de l’héro, petite fée en poudre pour princes & princesses en déprime. C’était suffisamment bien payé pour aider ta mère à survivre face a l’enfer des ghettos brésiliens. Enfin, pas une vie géniale, mais de quoi se nourrir, payer la mafia locale plus quelques avantages en nature. Dans cet enfer, petite fille, l’héro t’aidais a t’envoler vers des horizons plus cléments. Mais tout cela tu n’y penses pas. Ou, du moins, plus depuis la révolte où tu as vu les « croisés » de ton bidonville partir purifier l’Amérique du nord en écho au Grand Appel. Depuis c’est le chaos… 1 mois déjà. Mais toi, petite fille, tu avances toujours seule dans ce champ de ruine. Rio est encore loin.
MORT

[assis, debout]

. Babylon : Anywhere, Anytime.
. Un mois que la ville monstre s’est vidée. Subsistent encore de nombreux foyers de rébellion, dispersés mais organisés tels des avant postes stratégiques. Mais moi, je vaux mieux que ça. Il suffit d’attendre que les pays d’en haut usent de leur droit divin pour tuer cette rébellion dans l’œuf, hein mon pote ?
. Et l’homme tourna son regard vers l’immense statue du saint père à genoux, ses bras formant une croix avec son corps. Son regard est aussi vide que tous les jours. Et l’homme espère pouvoir prendre le pouvoir, régner tel dieu sur la cité monstre quand ces chiens se seront fait massacrés. Tout compte fait, en instaurant le chaos, ils l’ont aidé a accomplir un bout de chemin sur son plan de carrière. L’ambition s’adapte à toutes les situations.
. Un bruit d’avion romps petit a petit le silence de cette douce matinée. Dieu reste immobile sur sa statue, mais son châtiment approche… Un éclair d’une intensité inouïe déchire le ciel.
MORT

[assis, debout]

L’humanité n’est qu’un cycle. Il y a eu des choses avant, il y en aura après. Tout n’est qu’un embriquement d’ensembles de cycles plus petits dans d’autres plus grands, mais infiniment petits par rapport à d’autres encore. Telle chaque vie humaine qui s’éteint pour en laisser place a une nouvelle, la vision que nous nous faisons du monde civilisé est vouée à changer en passant par une phase de mort, puis une nouvelle naissance sous une forme analogue mais différente. Nous ne sommes que des pantins dans les mains d’un marionnettiste rayé. Dans le grand jeu de la vie, les dés sont pipés et un seul résultat est possible.
MORT

[couché]


Un "vieux" texte que j'affectionne beaucoup. C'est le dernier pouyr aujourd'hui. D'autres suivraont lorsque j'aurais eu la motivation de les recopier sur ordi ou que je me prendrais la motivation de fouiller mes archives persos Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleade
Plume folle
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 32
Localisation : a côté de sa filleule adoré ou sur un dragon ^^
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Debout ou assis   Mar 14 Nov - 14:44

heu....
bien écrit mais...
j'adhère pas...

j'suis une non violente par nature, je préfère changer la société de l'intérieur plutot que de tenter de la détruire...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare Theater
Amoureux des lettres
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Debout ou assis   Mar 14 Nov - 15:28

Euh... Aucun de mes textes n'est autobiographique ni ne mets en avant mes idées (à un ou deux textes prets, mais c'est pas ceux que je cherche à montrer). C'est vraiment à prendre comme un texte de fiction. Il a été écrit en écoutant du Soulfly, musique plutôt violente et brésilienne. Ca m'a donc inspiré, mais faut pas trop chercher à interpreter outre mesure Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: Debout ou assis   Mar 14 Nov - 19:47

tiens c'est plutot marrant je me disais que j'aurais bien mis du sepultura en fond musical de ce texte... que par ailleurs j'adore.
C'est non seulement vraiment bien écrit (j'ai rarement vu une plume aussi belle), mais le sujet (les sujets?) est traité d'une façon qui me plait énormément. ça a un petit coté "prend toi ça dans la tronche" qui me fait craquer.
bref, j'aime beaucoup.

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
Nightmare Theater
Amoureux des lettres
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Debout ou assis   Mer 15 Nov - 10:51

C'est bien LE sujet. Les paragraphes ne sont pas organisés de maniére chronologiques, mais font partis de la même "histoire".

Sinon, ca fait plaisir ce que tu me dis là Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eith
Prédatrice ultime
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 31
Localisation : Vous sentez le souffle sur votre épaule?
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: Debout ou assis   Mer 15 Nov - 22:54

c'est sincere

_________________
Eith... quand les mots ont des dents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindelatre.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debout ou assis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debout ou assis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tajadod, Nahal] Debout sur la terre
» Cafés Debout à Marseille
» the zaraki ( mourir debout plutot que de vivre a genou)
» Mouru ta vie en bandant debout...
» Petit garçon assis (ajout de photo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin de l'âtre :: La plume en main :: Vos Oeuvres-
Sauter vers: